Carte Jordanie

Ce que vous devez savoir sur la Jordanie

La Jordanie est un pays localisé dans la section ouest de l’Asie. Officiellement on l’appelle le Royaume Hachémite de Jordanie à cause de son statut de monarchie constitutionnelle. La plus grande agglomération du pays mais à la fois sa capitale est Amman. Le territoire Jordanien se chiffre à 89 342 km2 et le nombre de Jordaniens se chiffre à environ 10 820 644 km2.

Le pays est donc classé 84 ème pays le plus peuplé du monde. La langue officielle en Jordanie est l’arabe mais la seconde langue vivante dans l’éducation et l’administration est l’Anglais. Le pays possède un IDH élevé soit le 95ème dan le monde. La monnaie officielle de la Jordanie est le Dinar Jordanien et ‘indicatif téléphonique au pays est le 962 soit 00962 ou +962.

Quels sont les pays limitrophes ?

Les pays voisins de la Jordanie sont la Palestine et l’Israël qui le bordent dans sa partie occidentale. Il y a également l’Arabie Saoudite et l’Irak qui le bordent au sud et à l’est et enfin, il est limité par la Syrie à l’Est et au Nord.

Population de Jordanie

Actuellement la population Jordanienne se chiffre à 10 203 134 habitants selon les estimations de l’ONU, ce chiffre représente environ 0,13% de la population universelle. Avec sa superficie de 89 342 km2, la densité de population est de 115 habitants au Km2, la Jordanie est alors le 84ème pays le plus peuplé du monde.

Quels sont les couleurs du pays ?

Le drapeau de la Jordanie est un drapeau rectangulaire composée de 3 bandes horizontales de même taille. Le plus haut est le noir ensuite la blanche puis la verte. Du côté de la hampe, il y a un triangle isocèle de couleur rouge sur lequel est imprimé une étoile à 7 branches. Les drapeaux de ce genre c’est à dire à 4 couleurs sont appelés drapeaux « panarabes ».

  • La couleur verte représente la dynastie des fatimides
  • La couleur blanche représente les Omeyades de Damas
  • La couleur noire représente les Abassides de Bagdad
  • La couleur rouge représente la maison de Mahomet
  • L’étoile imprimé sur le rouge signifie l’harmonie du peuple ou encore les 7 paragraphes de la sourate du coran.

Les meilleurs endroits à visiter en Jordanie

Amman

La capitale de Jordanie est une ville très ancienne et elle est encore très active de nos jours. Elle est localisée dans la section centrale de Jordanie. Cette contrée est le berceau de l’administration, de l’économie ainsi que la culture Jordanienne. Autrefois, cette ville fut le passage de civilisations aussi différentes les unes que les autres.

Parmi elles, il y avait les Ammonites, les grecs et les Perses, et même si cette ville a plusieurs fois été pillée, brulée et détruite, elle fut toujours reconstruite. De ce fait, le roi Abdallah 1er a choisi la ville comme la capitale de son nouveau royaume et le territoire devint la capitale du Royaume hachémite de Jordanie.

Les touristes s’y plairont surement à Amman, ici les quartiers du centre-ville sont très accueillants et animés. Vous pourrez voir la mosquée du roi Hussein, les vestiges des architectures de l’ancienne ville ainsi que la citadelle d’Amman érigé en hauteur. Les restes de cette citadelle disposent également à leur proximité du temple d’Hercule. Les autres attractions populaires dans la capitale sont le site du Baptême, le Mont Nebo ainsi que les rives de la mer morte.

Jerash

La ville de Jerash est la capitale d’une province Jordanienne du même nom. C’est une ville ancienne mais modernisée et elle semble être construite autour de l’ancienne cité de Gérasa ou Gérase selon les appellations. Selon l’histoire, la cité a été construite par Alexandre le Grand au 4ème siècle. D’ailleurs, plusieurs monuments datant de cette époque sont répertoriés dans la ville. Parmi les plus populaires, il y a l’arc Adrien mesurant 25 m de hauteur contre 21 m de large, ressemblant un peu à l’arc de triomphe, ce monument orne l’entrée dans Jerash.

Vous y trouverez également un très petit hippodrome, selon l’histoire, ce monument ainsi que les espaces avoisinants furent entièrement détruites durant l’époque byzantine. Actuellement, il n’a pas pu être entièrement reconstruite mais envahie par la population locale qui en a fait un terrain d’artisanat (atelier de poterie, etc…).

Il y a aussi les temples de Zeus et Artémis qui furent reconstruites durant le second siècle avant Jésus-Christ. Il y a aussi le Dionysosforum ovale qui fut un des plus grands de l’empire Romain et servait de marché, de place publique ou d’agora. Pour finir, la vieille ville montre également des restes de l’ancienne cité qui sont surtout constitués de bâtiments à l’image de la civilisation romaine.

Aqaba

La ville d’Aqaba est une ville portuaire localisée dans la section Méridionale de la Jordanie. D’ailleurs, c’est le seul accès à la mer que le pays possède. C’est une ville très ancienne construite il y a 4000 ans environ avant Jésus-Christ. C’est également une ville commerciale et le berceau des échanges entre l’Asie, l’Afrique et l’Europe.

Cette ville fut autrefois le territoire des Grecs qui appelaient Aqaba : Bérénice, après cela, la ville fut dominée par les romains qui la partagèrent en deux parties dont Aila et Aelena. Finalement, il y a eu la domination des Omeyades, des Abassides et des Fatimides. De ce fait, vous y verrez à Aqaba des architectures Romaines, Grecques et Musulmanes.

Quelques ruines datant des années anciennes furent repérées par une équipe archéologique, selon eux ces ruines sont les vestiges de la forteresse de Helim. Il y a également un Fort des anciens Croisés qui s’appelle île de Graye.

La ville d’Aqaba est également une station balnéaire ou les routards pourront profiter des bienfaits des sources thermales de la ville. C’est aussi une ville industrielle avec des installations pour des raffineries de canne à sucre ou des industries pétrolières. La ville possède également un aéroport international et plusieurs infrastructures routières et ferroviaires pour l’acheminement des marchandises et pour les déplacements hors et à l’intérieur de l’Etat.

Ou se trouvent les villes sur la carte de Jordanie

Amman

Sur la carte de Jordanie, la capitale est localisée dans la section Nord-Ouest du pays. Coordonnées géographiques : 31°57’14’’ Nord, 35°56’08’’ Est.

Jerash

Située dans une province du même nom dont elle est la capitale, la ville de Jerash est localisée dans la section Ouest-septentrionale du pays. Coordonnées géographiques : 32°16’43’’Nord, 35°53’23’’Est

Aqaba

La ville d’Aqaba est localisée dans la section ouest méridionale et c’est le seul point relié à la mer du pays dans le golfe du même nom. Coordonnés géographiques :29°31’41’’nord, 35°00’01’’est.

Carte économique de la Jordanie

La petite superficie de la Jordanie ne lui permet pas d’exploiter pleinement ses ressources naturelles. Les problèmes auxquels les ressources du pays font face sont alors : le découvert, la pauvreté et le chômage. Depuis la prise du pouvoir d’Abdallah II, des progrès économiques ont été entreprises pour essayer de rehausser le niveau de vie du peuple.

L’année 2003 était le début de la collaboration du pays avec le FMI qui a octroyé de subventions dans l’ordre de redressement économique. Les importations de la Jordanie sont essentiellement concentrées sur le pétrole provenant de l’Irak. Par contre, cela rend l’économie de moins en moins performant. En plus, il dépend des pays producteurs de pétrole et ces derniers forcent la main au gouvernement du pays en augmentant le prix du baril ainsi que les taxes.

L’exportation du pays est concentrée surtout aux produits des industries agricoles ainsi que les industries de transformation. Son partenaire commercial dans ce cas est l’Irak. Toutefois, ce dernier est fortement entaché par la guerre. Voici quelques caractéristiques de l’économie Jordanienne :

  • Monnaie officielle : Dinar Jordanien
  • Produit intérieur Brut en parité nominale : 29,23 milliards USD
  • Produit intérieur Brut en parité de pouvoir d’achat : 37, 37 milliards USD
  • Taux d’accroissement annuel du PIB : 2,5%
  • Produit intérieur brut par habitant en Parité de pouvoir d’achat : 6000 USD
  • Taux d’inflation : 4,4%
  • Population en dessous du seuil de la pauvreté : 1,771 millions USD
  • Taux de chômage en % de la population active : 12,3%

Carte climatique Jordanie

En Jordanie, le climat est caractérisé par un hiver froid et un été très chaud quelquefois tempéré en raison de la hauteur. C’est typique d’un climat tempéré sec, c’est-à-dire que les températures sont très élevées en été et douces en hiver. La généralité du territoire Jordanien connait des pluies fréquemment faibles mais qui surviennent entre les mois de novembre et Avril.

Globalement, le territoire Jordanien est un territoire Aride et la pluviométrie à l’année se chiffre à environ 450 mm. Dans les sections sud et dans les plaines centrales, le climat est plutôt désertique car ces contrées sont proches des déserts de Syrie et d’Arabie. Les sections septentrionales affichent un climat semi-aride c’est-à-dire que seuls des petites parties de ces contrées sont vertes.

Dans une grande partie du territoire Jordanien, la pluviométrie est élevée et survient entre novembre et mars. La plupart du temps, le territoire Jordanien est sujet à une ventilation chaude provenant de l’Egypte qui ramène la plupart du temps du sable et des tempêtes violentes. Cela a généralement lieu entre le printemps et l’Automne.

Climat dans la capitale :

Le climat à Amman est caractérisé par un hiver doux mais un été aride et chaud. Les températures en hiver avoisinent 8,5°C et les températures en été avoisinent 26,5°C avec des pics de 37 à 40°C. Même les périodes hivernales ont des ensoleillements maximaux pendant la journée. Les températures nocturnes par contre sont plus faibles. Des fois dans les quartiers occidentaux d’Amman, on observe des enneigements fréquents à cause de la température qui baisse en dessous de 0°C. pour finir, la pluviométrie à l’année à Amman est de 1000 mm

Données administratives et démolinguistiques

Subdivisions administratives

Actuellement, 12 provinces ou gouvernorats constituent les subdivisions administratives de Jordanie

  • Ajlun
  • Al ‘Aqabah
  • Al Balqa
  • Al Karak
  • Al Mafraq
  • Amman
  • At Tafilah
  • Az Zarqa
  • Irbid
  • Jarash
  • Ma’an
  • Madaba

Données démolinguistiques

La population Jordanienne est essentiellement composée d’Arabes. Environ 40% de la population est composée de réfugiés originaires de Palestine qui sont globalement appelés « réfugiés du golfe ». Les ethnies minoritaires sont les druzes et les chrétiens. Il y a également des grecs qui totalisent environ 8% de la population. La langue officielle utilisée en Jordanie est l’Arabe classique, cependant il y a quelques divergences variétales et plusieurs locuteurs minoritaires dont:

  • Arabe Levantin Du Sud (55 %)
  • Arabe Bedawi (11 %),
  • Arabe Nadji (1 %),
  • Adygué ou Circassien (1,2 %),
  • Arménien (0,1 %),
  • Tchétchène (0,05 %)